Changer d'économie pour changer de monde !

Pour garantir les conditions de la vie sur Terre, il faudra changer de système monétaire, bancaire et financier.

NEMO SMI en bref


NEMO SMI (Pour NEguentropic MOney Système Monétaire International) propose une transformation de nos institutions monétaires, bancaires, financières, comptables et fiscales, dans l’objectif d’accélérer les processus de la transition écologique et de garantir un équilibre entre les capacités de charge de la planète et les critères de la société humaine (Théorie du Donut).


NEMO SMI est une révolution conceptuelle dans le paysage monétaire international, conçue pour catalyser la transition écologique et garantir la pérennité de la vie sur Terre. Cette proposition renverse l'approche traditionnelle de la création monétaire, qui repose sur des actifs marchands tangibles ou des dettes, une promesse liée à l'exploitation future de ressources naturelles.

Au lieu de cela, NEMO SMI recommande que les Banques Centrales émettent la monnaie centrale en contrepartie d'activités de régénérescence des biens communs. Ces dernières seront définies et labellisées par consensus, comme dépolluer les océans, reforester, ré-ensauvager, protéger la biodiversité, garantir la sécurité alimentaire, etc. 


La quintessence de NEMO SMI est de conditionner la création monétaire des Banques Centrales à des projets qui assurent un équilibre écologique, social et économique par une labellisation mondiale de ces domaines. Cela nécessite une évolution de leur mandat pour les mettre en phase avec les impératifs contemporains. Cette idée cherche à impliquer ces institutions monétaires majeures avec des initiatives de long terme, infaisables par les mécanismes du business as usual. Ce nouveau mandat pour les Banques Centrales devra mettre les critères sociaux et environnementaux aux mêmes niveaux de priorités que les critères macro-prudentiels.


De cette manière, l'émission de la monnaie de Banque Centrale (base monétaire) serait conditionnée par des activités de bien commun et la monnaie des banques commerciales (masse monétaire - base monétaire) sur des activités marchandes. La première régulant quantitativement la seconde par des dispositifs macro-prudentiels déjà connus ou à venir. Cette stratégie engendrerait une vague de nouvelles opportunités économiques et d'emplois à travers le monde, tout en finançant sans dettes ni impôts des initiatives clés comme la transition écologique ou des objectifs de soutenabilité à long terme.

Les dispositifs macro-prudentiels de NEMO SMI sont innovants. Des mécanismes de fontes monétaires (destruction monétaire) sur les transactions sont envisagés. Plus qu'une simple régulation, ces fontes seront pondérées selon des critères écologiques et sociaux et selon un principe de pollueur/payeur. 

Ainsi, avec NEMO SMI, la monnaie cesse d'être perçue comme une masse fixe et orientée vers le marché. Elle devient un flux dynamique disposant d'un début et d'une fin. Créée sans dettes directement au cœur de projets de bien commun, elle est détruite peu à peu lors des transactions marchandes, et sera capable d'intervenir là où les mécanismes de l'offre et de la demande sont aveugles et inopérants. 

En débloquant des effets de monopoles ou d'accumulations dans une redistribution permanente des cartes, NEMO SMI permet à des nations, des entreprises et des hommes de réussir économiquement autrement que par des processus extractifs.